Aucun match à l'horaire

Conseils pour les sportifs à la maison

Par Agence Fleur-Ange Grisé

 

 

Le confinement est un moment difficile pour la majorité des sportifs. Trois besoins de base de la motivation sont brimés : le besoin d’affiliation sociale (interaction et connexion), de compétence et d’autonomie. Selon la consultante en préparation mentale Émilie Berthelot Gagné, il est important de prendre conscience et de considérer l’état de chacun ainsi que de privilégier la collaboration entre les différents agents au sein des organisations sportives. Il faut être proactif et créatif quant aux moyens choisis afin de combler autrement les besoins des sportifs. En d’autres mots : “Qu’est-ce qu’on peut faire pour s’adapter”, “ Qu’est-ce qu'on peut faire pour venir combler ce manque autrement”?

La motivation à l’école et dans le sport

Actuellement, il est parfois difficile de donner du sens à ce que l’on fait et de maintenir le niveau d’effort dans les activités. Les tournois suspendus, les matchs annulés, l’école à la maison et de nombreux autres facteurs influencent la motivation. C’est pour cela qu'il est important d’avoir un projet, des objectifs, un plan (une nouvelle structure) et  de reconnaitre les progressions et les petites et grandes réussites accomplies. Il est important de garder en tête : Pourquoi voulez-vous aller à l’école aujourd’hui? Qu’est-ce que vous désirez aller chercher?  Quelles sont les opportunités présentement ?

 

En ce moment, les rassemblements sont interdits. Il faut apprécier toutes les interactions sociales que vous avez la chance d’avoir, que ce soit avec les enseignants ou vos amis. Profitez de ces moments, pensez à ce que l’école vous apporte au lieu de penser à ce que vous avez perdu.

 

L’entraînement à la maison

“ L’entraînement à la maison devrait être dirigé par un kinésiologue et/ou un entraîneur”, mentionne la consultante en préparation mentale Émilie Berthelot Gagné. De collaborer, d’échanger, d’avoir un projet et un plan d’entraînement sont tous des facteurs qui peuvent influencer positivement le niveau de motivation. La clef : donner du sens à l’entraînement et rechercher les opportunités. Ça peut être aussi simple que d’évaluer sa progression, se fixer des objectifs sur sa préparation physique, essayer de nouveaux exercices, etc. Dans cette nouvelle structure, il est bien important de prendre le temps de récupérer. Confinement ne veut pas dire vacances, ni repos.

 

Le manque et le désir d’adrénaline

La majorité d’entre vous, les athlètes, ont un côté compétitif dans votre personnalité. On ne se mentira pas, c’est toujours apprécié de vaincre un adversaire. C’est important d’aller chercher cette compétition ailleurs, que ce soit à l’interne avec vos coéquipiers ou avec vous-même.

 

Pour certains, cette adrénaline provenant des compétitions vous manque. Celle-ci venait mettre « la machine en marche ». Elle avait comme effet d’activer le corps et l’esprit avant une performance. Il est possible de venir influencer le niveau d’éveil et donc d’activation des athlètes.  Un climat motivationnel, orchestré par l’environnement dans lequel l’athlète s’entraîne, peut venir influencer positivement cet aspect. Créez-vous des challenges dans vos exercices, fixez-vous des objectifs de processus et progression,  favorisez l’esprit d’équipe et la diversité dans vos entraînements.

 

Également, être très… même trop centré sur le résultat (tournois, match, etc.) vient nous jouer des tours. Avant d’être axé sur la performance, la compétition, l’efficacité et la productivité, vous avez choisi votre sport pour ce qu’il vous apportait. La consultante en préparation mentale Émilie Berthelot Gagné vous propose des questions pour revenir à la base, pour vous reconnecter avec d’autres raisons qui alimentent votre plaisir : pourquoi aimez-vous votre sport ? Qu’est-ce qui vous a motivé à vous rendre où vous êtes aujourd’hui?

 

 

Le deuil

Comment ça va vraiment ? Vous avez le droit d’être en colère ou triste, c’est une situation difficile que vous vivez en ce moment. Vous venez de perdre quelque chose, vous vivez un deuil.  C’est important de prendre son temps et de suivre son rythme personnel. Pour certains, ce sera plus rapide d’évoluer dans cette situation et pour d’autres ce sera plus difficile. Cependant, pour pouvoir se remonter les manches, se mettre en action et voir les choses différemment, il faut accepter la situation. C’est à partir de ce moment-là qu’il sera possible de mettre en place des solutions. 

 

Selon Émilie Berthelot Gagné, “ ce qui va faire que le retour va bien se dérouler, ça va être qu’on collabore tous ensemble”. Il faut se serrer les coudes et être là pour les gens autour de nous, mais il faut surtout prendre soin de soi-même. N’oubliez pas que vous n’êtes pas seuls et qu’il y a des gens qui sont là pour vous, peu importe ce dont vous avez besoin.

 

Merci

Clinique Noir et Or
Chez Lionel
Bumper to Bumper
Groupe Thomas Marine
FXV Performances
UMOOV
Boucherville Mitsubishi
Ville de Boucherville
Côme Gauthier Sports
Vélo 2000
Bia Construction

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Tigres 14 7 6 15 0 0 158 172 -14 0.536 0.0 0.00 0.0 0.00
0/8
100.00
0/5
2 Titans 14 6 7 13 0 0 172 158 14 0.464 0.0 0.00 0.0 0.00
0/5
100.00
0/8
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 Tigres 14 7 6 15 0 0 158 172 -14 0.536 0.0 0.00 0.0 0.00
0/8
100.00
0/5
2 Titans 14 6 7 13 0 0 172 158 14 0.464 0.0 0.00 0.0 0.00
0/5
100.00
0/8

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Social

Dernières nouvelles

Partenaires

RSEQ
Sport-études De Mortagne
CSP
Hockey Richelieu
LHEQ
Hockey Québec
RSEQ
Sport-études De Mortagne
CSP
Hockey Richelieu
LHEQ
Hockey Québec